Tous les films sur Maroc

4'46"
Vues: 360
Note:

Dans le Sud Marocain la province de Dakhla-Oued Ed-Dahab est en pleine mutation pour se développer, s’ouvrir au tourisme, tout en conservant ses traditions.
Non seulement un Centre de l’artisanat a été mis en place, mais alors que ses habitants vivaient de la pêche et d’un élevage nomade, héritier de la tradition bédouine, un secteur agricole a pu voir le jour grâce aux conditions climatiques.

Réalisation : Thierry Perouse
Journaliste : Sabine de Heaulme


12'58
Vues: 151
Note:

Pour les touristes en quête de grands espaces, d’aventures et de rencontres, ou amoureux de plages sauvages, ou pour les plus sportifs en quête des sensations, il est une région du monde à ne pas manquer de découvrir.
Avec ses 600 kilomètres de côtes et sa frontière avec la Mauritanie, la région de Dakhla-Oued-ed-Dahab est aussi la porte du Royaume du Maroc sur l’Afrique.

Réalisation : Thierry Perouse
Journaliste ; Sabine de Heaulme


1'
Vues: 111
Note:

Au Maroc, le palais de la Bahia fut commandé en 1880 par le grand vizir Sidi Moussa pour sa favorite. C’est une folie architecturale de Marrakech.
S’étendant sur 8 hectares, ce havre de paix, marie à merveille architecture arabo andalouse, décoration d’intérieur somptueuse et art du jardin.

Réalisation : Thierry Perouse
Journaliste : sabine de Heaulme


1'
Vues: 79
Note:

Le paysage montagneux du Sud du Maroc est doté d’« igoudar », des greniers fortifiés construits par les Berbères. Les grains étaient sacrés et les greniers étaient des lieux saints. Restaurés par l’architecte Salima Naji, avec les artisans locaux, ils méritent d’être visités.

 

 

Réalisation : Thierry Perouse

 

 

Journaliste : Sabine de Heaulme


1'
Vues: 103
Note:

Au Maroc, l’ile de Mogador fait face à la ville d’Essaouira édifiée par le sultan Mohammed ben Abdellah à partir de 1760.

Sur l’ile,  il ne reste que des ruines : une prison désaffectée construite à la fin du 19e siècle, ainsi qu'une mosquée avec son minaret et quelques fortins.

Devenue une réserve d'oiseaux notamment de mouettes et goélands, elle est aussi un lieu de nidification pour les rares faucons d'Éléonore qui viennent s'y reproduire.

C’est aussi un site de fouille archéologique qui témoigne du lointain passé de cette région.

 

Réalisation : Thierry Perouse

Journaliste : Sabine de Heaulme


1'
Vues: 194
Note:

Découvrons le site le plus ancien de Marrakech.

Au 12ème siècle, le sultan Abdelmounen Al Mouahidi commande la construction de la mosquée Koutoubia. Son petit-fils y fera ajouter le célèbre minaret, devenu symbole de la ville.

En y pénétrant on découvre une longue pente servant à gravir ses sept étages pour accéder à sa plate-forme, à 69 mètres du sol. Cette pente, ponctuée de 6 salles superposées, permettait au muezzin d’y monter à cheval. Un lanternon de16 mètres le surplombe.

Sur la plate-forme, une balustrade dentelée de merlons protège le chemin de ronde qui offre une vue imprenable sur Marrakech.

Les nefs de la mosquée, soutenues par de nombreux piliers blancs, forment l'une des plus vastes salles de prière du Maghreb, elle peut accueillir jusqu'à vingt mille personnes.

 

Réalisation : Thierry PEROUSE 

Journaliste : Sabine DE HEAULME


1'
Vues: 76
Note:

On ne peut visiter Marrakech sans aller au cœur de la Médina, sur la Place Jemaa-El-Fna,l'un des symboles de la ville depuis sa fondation au 11ème siècle.

Une multitude de petits restaurants de plein air investissent son centre en début de soirée et participent à parfumer tous les alentours ! Ils regroupent allée par allée les spécialités culinaires de la région. 

Un régal pour les amoureux de senteurs et de saveurs.

 

Réalisation : Thierry PEROUSE

Journaliste : Sabine DE HEAULME


13'09
Vues: 345
Note:

Dans les destinations de voyage incontournables au Maroc, il en est une : Marrakech. ! Cependant, cette ville, avec son patrimoine exceptionnel et son activité trépidante, ne doit pas occulter les autres facettes attirantes et très différentes de cette région.

Marrakech-Safi s'étend des montagnes de l'Atlas à la côte Atllantique, c'est une terre de contrastes.

Elle peut offrir le froid du Mont Toubkal, qui culmine à une altitude de 4165 mètres, le plus haut sommet d'Afrique du Nord, ou un climat tempéré, sur la côte d'Essaouira, balayée par les alizés.

 

Réalisation : Thierry Perouse

Journaliste : Sabine de Heaulme